Le Festival du Vent - La Turballe - 2011


FESTI'VENT

du 24 au 26 juin 2011
Le troisième Festival du Vent

Pour sa 3e édition, Festivent, s'est déroulé à La Turballe du 24 au 26 juin, avec le concours d'Eugène Riguidel.

Le vainqueur de la transat en double de 1979 participait à une causerie sur le thème du festival "vents de mer, vents de marins", le vendredi 24 juin à 18 h dans la salle du grand bleu, au premier étage de la criée.

Organisé par la municipalité, cette manifestation unique dans la Presqu'île mêlait encore cette année des activités aériennes (cerfs-volants, aéromodélisme), sportives (initiation à la voile, au catamaran et au kayak de mer), culturelles en extérieur et en intérieur.

 

 

Festivent c'est aussi des animations autour et sur le vent...

 

En effet, des concerts de tous styles avec le groupe Fatras et bidons de l'enfer, des spectacles de rues avec Déambulation chimères et le spectacle Lueur de Zeis, des expositions de photos sur le thème de la mer, des ateliers divers (sculpture, costumes...) sont prévus pendant ces trois jours.

 

Une initiation et une démonstration à l'aéromodélisme, au boomerang complètent ce programme.

 

Les visites du chalutier Au gré du vent et du moulin de Kerbroué, route de Saint-Molf sont aussi proposées.

 

 

 

 

 

La chaudière à musique

 

Cette machine des temps modernes est la dernière chaudière à musique de ce type connue en Europe. Gigantesque et hétéroclite, cet appareil écologique à mouvement perpétuel produit des sons par vibrations qui servent à accompagner une danse rituelle connue sous le nom de Danse de Sabbat.

Dès 1805, cette étrange locomobile, conçue par James Watt (1768 - 1815), s'est considérablement popularisée et a suscité de véritables délires collectifs. Est-ce la puissance des sons, est-ce la magie de l'air enfumé, est-ce la reprise des mêmes rythmes ? ce qu'il y a de sûr, c'est que les foules ont toujours cédé à son appel irrésistible. Dans les chaire villageoises, les curés vouèrent leurs propriétaires aux flammes infernales.
Rien n'y fit.

En 1862, l'écrivain nantais Jules Verne (1828 - 1905) travaille obstinément à sa documentation et découvre les manuscrits de cette cucurbite à vapeur tombée en désuétude. Mêlant réminiscences mythologiques et anticipation scientifique, Jules Verne s'inspira entre autres de cette chaudière à musique pour dessiner l'univers à la nouvelle démesure des hommes.

 

 

 

 

 

Copyright © ACAT (Association des Commerçants et Artisans Turballais) - La Turballe . Tous droits réservés

Ecusson de La Turballe en loire-atlantique