Consécration de l'Autel de Trescalan - La Turballe - 2007


Consécration de l'autel
de l'église de Trescalan

le 18 février 2007


eglise de Trescalan à La Turballe

L'église de Trescalan (Historique)

La frairie de Trescalan devient paroisse en 1848 tandis que l'activité maritime, pêche et conserve, se développe à La Turballe.

L'église actuelle a été construite sur l'emplacement de la chapelle Notre Dame de la Méséricorde ou "chapelle de Trescalan".

Le terrain appartenait aux Bénédictains de Saint-Sauveur à Redon.

Les habitants de la frairie demandèrent aux moines d'y construire une chapelle. Elle leur fut accordée le 21 juillet 1698, à condition de n'élever la chapelle qu'à une certaine hauteur qui n'intercepte pas le vent destiné à faire tourner un moulin voisin appartenant à l'abbaye.

La construction dura cinq années.

Aux archives départementales, le rapport de l'architecte, Mr Henry Faucheur, en date du 5 juillet 1852, donne l'état de la chapelle servant pour la célébration des offices du culte dans la paroisse. Il souligne que la surface disponible aux fidèles est de 195 m². Elle peut contenir 397 personnes.

"Or la population de Trescalan compte près de 1600 âmes, et, aux jours des dimanches et fêtes, il arrive que la moitié de la population est hors de l'église, et celle qui est à l'intérieur est tellement foulée que les désordres et les inconvénients les plus graves en résultent tant sur le point de vue religieux que de salubrité".

"D'ailleurs, cette église, quoique ne menaçant pas ruine, est dans un état qui exigerait de sérieuses réparations si elle était suffisante pour la population et si elle offrait quelque intérêt sur le point de vue de l'art".

"J'en conclus qu'il y a urgence pour cette paroisse, de reconstruire en entier une église nouvelle sur des proportions plus grandes et en harmonie avec le chiffre de la population".

C'est en 1852 que l'abbé Cheminant entreprend de faire construire l'église paroissiale à l'emplacement même de l'ancienne chapelle frairiale. Il est dit que pendant les récréations, les enfants de l'école Saint-Pierre s'attelaient à un chariot bas à quatre roues pour le transport des pierres pour la construction de la nouvelle église, sous la direction du frère Victor.
Ce frère de Ploërmel, à ses moments de loisirs, construisit le bateau à trois mâts qui, aujourd'hui encore, est suspendu à la voûte de l'église.


consécration de l'autel de Trescalan

l'autel de l'église de Trescalan à La Turballe

l'autel de notre dame de la nativité à trescalan

 

consécration de l'autel de l'église notre dame de la nativité

 

notre dame de la nativité à la turballe

église de Trescalan à La Turballe

consécration de l'autel

Consécration de l'autel

Le bel autel de granite consacré ce jour, 18 février 2007, par notre évêque, a retrouvé toute sa beauté originelle;

Placé au milieu du choeur, il est le centre où converge spontanément l'attention de l'assemblée. Sa beauté, avec ses arcs romans, est bien mise en valeur.

C'est l'atelier "Le Crocodile" de la Remaudière, spécialisé dans ce genre de travaux, qui a assuré la partie maçonnerie : démontage pièce par pièce, remise au nouvel emplacement sur une dalle béton, sablage et dallage. L'entreprise de menuiserie "Didier cadro" de La Turballe a réalisé le parquet en chêne à l'identique.

Le chantier a commencé le 25 septembre 2006 et, six semaines après, nous avons célébré le messe du 11 novembre en présence de la municipalité et des services techniques de la commune.
Nous les en remercions vivement.

eglise de Trescalan à La Turballe 44420

 

l'autle de l'église de Trescalan à La Turballe 44420  

 

 

 

 

 

 

Copyright © ACAT (Association des Commerçants et Artisans Turballais) - La Turballe . Tous droits réservés

Ecusson de La Turballe en loire-atlantique